unimedoc

Les Vignerons d'Unimédoc > Oenotourisme > Revue de presse > Vitisphère

Vitisphère

Unimédoc met ses chais en sons et lumières

Samedi 23 juillet 2016 par Alexandre Abellan

 

Construit en 2001, le chai de Gaillan reste avant tout un outil de travail, avec 3 700 barriques sur 2 200 mètres carrés. - crédit photo : Unimédoc

Ayant investi 250 000 euros, la cave coopérative médocaine propose cette saison touristique trois spectacles pour autant d’ambiances, moins pédagogiques qu’oniriques.

Lancé pour cette saison touristique, le son et lumière des chais de Gaillan du groupe coopératif UniMédoc se veut une expérience à part. « Les animations touristiques vieillissent très vite, on a secoué les habitudes en voulant quelque chose de zen, avec une ambiance » explique Xaver Deval, le directeur d’UniMédoc. « Souvent, notre spectacle est mis en introduction de la visite. Ce qui surprend les visiteurs, qui ne s’y attendent pas, et regardent ensuite d’un autre oeil la visite et leur guide. »

Baptisé Cathédrale de Lumière par son réalisateur, Eric Le Collen, cet outil propose aujourd’hui trois spectacles. Chacun représentant une cuvée de la coopérative : Esprit d’Estuaire reliée à des évocations de l’estuaire de la Gironde et du phare de Cordouan, Grand Art mise en écho avec les forêts et les trompes de chasse, et Terre de Feu avec les zones humides de l’estuaire. Soit trois mises en scène visant à insérer les viticulteurs médocains dans leur environnement.

Outil d’image, et de travail :  Le son et lumière « reste un élément dans la visite, et ne se substitue pas à l’encadrement » précise Xavier Deval, pour qui l’objectif n’est pas de « transformer le chai à barrique en salle de spectacle. Pendant les représentations, les travaux continuent ! » Ayant nécessité un investissement de 250 000 euros (essentiellement en automates lumineux et outils de sonorisation), cette création s'inscrit non seulement dans une stratégie d’image, mais aussi dans des visées commerciales assumées. Avec 1,2 million d’euros dégagés par les ventes directes chaque année, les boutiques représentent déjà 7 % du chiffre d’affaires annuel d’Unimédoc. Une part qui doit encore augmenter avec cette nouvelle animation

Lauréat du prix Gironde Tourisme cette fin 2015, ce projet de son et lumière a été lancé il y a deux ans. L’ensemble concourt désormais pour le prix Best of Wine Tourism 2016, dans la catégorie Innovations.

Lire l'article sur Vitisphere.com